jeudi 30 janvier 2014

Les Chais Monnet et l’ancien hôpital


« Une commune dynamique qui se développe »

Licence libre cc-by-nc :Pierre-Alain Dorange
Nous affirmons promouvoir au travers de notre projet une urbanité territoriale réfléchie et cohérente, pour répondre aux défis que rencontre notre bassin de vie.
Nous inscrivons nos propositions dans la durée, avec la nécessité d’une programmation d’investissement tenant compte des priorités.
Nous qualifions d’écosocialisme la démarche sur laquelle s’appuie notre politique de développement de notre territoire en requalifiant les bâtiments publics, les friches industrielles et en proposant une offre de logement respectueuse des nouvelles normes environnementales et sociales.

Pour se faire, deux grands projets :
           
1°) Nous hébergerons (chais) des activités répondant à la nécessité de développer une économie locale non délocalisable.
2°) Nous partirons de la nécessité de densifier l’habitat (hôpital) existant, afin de préserver des terres non constructibles, pour répondre à notre exigence de trouver localement une culture maraîchère et bio (Fief Caillon, zones inondables), pour approvisionner les marchés locaux et la restauration collective.
       Nous pourrons démolir des friches pour mettre en lieu et place : parkings non imperméabilisés et squares et redessiner la ville, etc.


Licence libre cc-by-nc :Pierre-Alain Dorange
Plus précisément :

La première de nos opérations sera les chais Monnet, car il nous faut faire revivre et redynamiser le centre-ville pour le rendre attractif. Cela permettra de supprimer les charges d’entretien et les frais financiers qui y sont attachés.
Nous demanderons à nos partenaires publics d’y construire :
  •        le CFA (sur un seul site)
  •        le FJT
  •        l’auberge de jeunesse
  •        un centre culturel sur l’Europe
  •       l’hôtel de la CDC
  •        une résidence senior autogérée.
Licence libre cc-by-nc :Pierre-Alain Dorange
Nous abandonnerons l’urbani-sation du Fief Caillon, car à proximité de l’Antenne et d’un secteur protégé. Il nous semble pertinent d’y favoriser l’implan-tation de cultures maraîchères et fruitières pour répondre aux besoins de nos cantines et plus si possible.

Nous pourrons alors nous concentrer sur la requalification du quartier de l’ancien hôpital et y transférer une partie du projet concernant le Fief Caillon.

Pour l’ancien hôpital, nous proposons, dans un autre temps, de réaliser un nouveau quartier moderne sur une partie des bâtiments qui seront rasés et sur le terrain de Veralia qui comportera :
  1. des logements collectifs (deux étages) qui seront publics
  2. des logements en accession à la propriété qui seront proposés par un opérateur privé, dans le cadre d’un cahier des charges permettant l’acquisition par des salariés à faibles revenus.
  3. des parcelles pour la construction (éco construction) d’habitat participatif de type « Castor », etc.
Licence libre cc-by-nc :Pierre-Alain Dorange
Nous voulons dessiner et proposer une perspective pour notre bassin de vie. Nous proposerons un cap, une direction dans le cadre d’un plan d’aménagement et de développement de Cognac et de la CDC qui engage le devenir de notre territoire et donne un sens à notre engagement qui est de sortir notre ville de sa morosité.