mardi 25 octobre 2016

La vérité ne se fait jamais attendre très longtemps !

On a beau le savoir, mais on ne s'y fait vraiment jamais !

La manipulation politique de ceux qui prétendaient opposer la Région aux organisateurs de la solidarité avec les réfugiés montre son vrai visage...
Cliquez sur l'image pour l'agrandir !

No comment !

jeudi 13 octobre 2016

L'honneur de la France est d'être un pays d'accueil !

« Notre ville va accueillir des réfugiés (5 d'après les informations données par le Maire et l'adjointe chargée de ces questions). Nous souscrivons totalement à cette démarche, sans restriction. Nous appelons la population à leur venir en aide, une fois arrivés, à leur faciliter les choses, à les accueillir chaleureusement comme le peuple français sait le faire. » Écrivions-nous, dans un communiqué du 30/09/2016.

Nombreux sont les citoyens qui nous ont fait savoir combien ils étaient d'accord avec les valeurs que nous défendons. Malheureusement, racistes et xénophobes de tous poils ne sont pas morts et, si des fois on en doutait le « FHaine », lui a de l'appétit...

Pour en juger, il suffit de mettre les 5 réfugiés que Cognac doit accueillir en regard de la manifestation départementale des tenants de la France fermée, sectaire, intolérante, largement proposée à tous ceux qui se complaisent dans les caniveaux de la région. Les rats les accompagnent, mais la peste sera pour eux !

Face à cette peu glorieuse grande première, nous le savons, les citoyens de Cognac sauront, face à eux porter haut l'honneur de notre pays. Nous le savons, ils seront nombreux, très nombreux à venir brandir leurs pancartes pour souhaiter la bienvenue aux réfugiés qui ont suffisamment souffert comme ça. Ils viendront clamer avec force et conviction combien notre pays reste Le pays des droits de l'Homme, la terre d'accueil de tous les persécutés de tous les pays où la barbarie, l'autoritarisme les force à prendre la route de l'exil, alors que du plus profond de leur être, ils ne souhaitent qu'une chose : RESTER AU PAYS.

Dans ces graves circonstances, nous appelons nos Camarades du PCF, du PS, du NPA, d'EELV, toutes les composantes du Front de Gauche, le mouvement syndical, le tissu associatif, tous les républicains, les progressistes, tous ceux qui représentent la vitalité démocratique de notre patrie à se rassembler pour dire NON à la xénophobie, au racisme le plus primitif et clamer haut et fort notre soutien et notre aide à ces réfugiés qui souffrent et connaissent malgré eux le douloureux exil.

Citoyennes, citoyens de Cognac et d'ailleurs venez balayer la vague brune, sombres souvenirs d'une période douloureuse de l'Histoire d l'Europe, qui prétend déferler sur notre ville en rejoignant la manifestation de tous ceux qui croient en la démocratie, la justice, le partage et l'internationalisme.

Rejoignez-nous pour écraser l'arbitraire et l'obscurantisme à :

La manifestation des justes 
le samedi 15 octobre à 9 h
Cour du musée de Cognac

Pour ceux qui n'auraient pas le temps de préparer leur pancarte, rendez-vous à 9 h, Théâtre de verdure du Jardin public, avec vos cartons et vos gros feutres pour les confectionner collectivement. 
Pour tousne vous rendez pas directement sur la manifestation Place d'Armes. Rassemblement général, à 9 h, dans la cour du musée. Sur place, tous ensemble, nous aviserons de la suite du mouvement.

Le Comité Local du Parti de Gauche de Cognac -Les insoumis au château - Cognac - JLM2017
                                         

Nous joignons un document que nous ont communiqué les Antifas.

vendredi 30 septembre 2016

Le Foyer des Jeunes Travailleurs toujours menacé !

Comment peut-on laisser une telle situation se dégrader à ce point ?

En posant cette question, nous ne prenons pas position dans ce qui oppose les personnels et le Directeur actuel de la structure. Comment, honnêtement le pourrions-nous ?

Plus importante est l'attitude du Maire-Président de la Communauté de Commune qui botte en touche, condamnant ainsi de nombreux jeunes à ne pas trouver de quoi se loger à Cognac, alors qu'ils viennent ici pour fréquenter le CFA, par exemple.

Sans discuter des attributions du Maire ou du Président de GrandCognac, ne faudrait-il pas, depuis longtemps d'ailleurs, qu'il joue de sa position pour favoriser une solution bénéfique à tous ?

Au risque de nous répéter, pourquoi avoir laissé pourrir une telle situation qui dure depuis des années ?

Il ne suffit pas d'annoncer un FJT tout neuf, tout beau pour 2018. Que va-t-il se passer pendant ce temps ? Sans doute que les jeunes ne connaissent pas suffisamment de difficultés...

Les réfugiés sont des êtres humains dont nous devons être solidaires

Afficher l'image d'origineLe démantèlement de « La Jungle » de Calais est devenu un enjeu très important de la campagne pour les présidentielles, Certains mettent les pieds dans la boue avec force caméras et d'autres, bien plus prudents, font le déplacement avec leur cour et force démonstrations publiques mettant si possible en scène les effets délétères de la violence, des gestes de désespoir et de la colère.

Christophe Josset
afp.com/PHILIPPE HUGUEN
On fait appel au spectaculaire, à l'émotion, à la mise en scène, mais pas à la prise en compte de ces êtres humains en grande détresse, victimes de la barbarie, de la guerre. Pendant ce temps, ils s'entassent dans des « camps » épouvantables où les conditions de (sur)vie sont abominables quels que soient les efforts des associations.

Afficher l'image d'origine
afp.com/PHILIPPE HUGUEN
Les médias ne manquent pas de grossir le trait sur des comportements inacceptables de quelques-uns, oubliant trop souvent de valoriser les endroits, plus nombreux que l'on croit, où les choses se passent bien, c'est à dire où, enfin, après une route risquée et harassante pour fuir leur pays, les réfugiés peuvent enfin se retrouver dans un cadre digne et récupérer, afin de s'occuper au mieux de l'avenir de leurs familles. 

C'est dans ce cadre que notre ville va accueillir des réfugiés (5 d'après les informations données par le Maire et l'adjointe chargée de ces questions). Nous souscrivons totalement à cette démarche, sans restriction. Nous appelons la population à leur venir en aide, une fois arrivés, à leur faciliter les choses, à les accueillir chaleureusement comme le peuple français sait le faire.

Aussi important qu'il soit, aussi indispensable qu'il soit, cet accueil n'est pas suffisant pour régler la question et, de cela, la Mairie n'en est pas responsable.

Si nous voulons qu'une solution durable soit apportée, il faut prendre le problème par le bon bout :
Christophe Josset
REUTERS/Pascal Rossignol
  1. Il faut impérieusement que tout soit mis en œuvre pour faire revenir la PAIX dans les pays où la barbarie fait le quotidien des habitants. Pour cela l'ONU doit jouer tout son rôle et ça n'est pas le cas actuellement. On ne peut plus tolérer de tels massacres perpétrés grâce à des armes chimiques et autres Ignominies. Mettons les protagonistes autour de la table. Ignorons la tentation d'imposer nos solutions. Dans ces pays comme ailleurs dans ce monde, ce sont les Peuples qui détiennent les clés, Ne les massacrons pas, faisons les vivre !
  2. Dans la période immédiate, il est clair que ça n'est pas un mur, fut-il financé par la Grande Bretagne, qui apportera une réponse quelconque à la détresse de ces millions de victimes de la barbarie humaine. Jamais, aucun mur n'a pu préserver une population. Toujours il a contribué à aggraver les conditions de vie des populations et a provoqué plus de problèmes qu'avant son édification : on ne met pas des humains en cage !
  3. Il faut exiger de la Grande Bretagne qu'elle prenne ses responsabilités pour les regroupements familiaux, l'accueil des mineurs sans famille et celui des réfugiés qui souhaitent vivre sur son sol. Cette question ne peut se régler qu'en Grande Bretagne !
  4. Il est grand temps que l'Europe tout entière se décide à traiter cette question avec tous les partenaires européens. Il n'est pas une seule nation qui ne soit pas concernée par la question. L'Europe doit au moins avoir cette démarche généreuse et responsable, à défaut de travailler à une Europe des Peuples qui doivent vivre dans des pays souverains.

 Le Comité local du PG de Cognac

mercredi 21 septembre 2016

L’ubérisation, ou la tentative d’un suicide social collectif imposé…

 Danielle Simonnet est Conseillère de Paris et Coordinatrice du Parti de Gauche

Cliquez sur la photo pour accéder à l'article de son blog

https://blogs.mediapart.fr/danielle-simonnet/blog/200916/l-uberisation-ou-la-tentative-d-un-suicide-social-collectif-impose